Financement : POEC

Préparation opérationnelle à l’emploi Collective

Qu’est-ce-que la POEC ?

La Préparation Opérationnelle à l’Emploi collective (POEC) est une action de formation permettant à plusieurs demandeurs d’emploi, d’acquérir les compétences requises pour occuper des postes correspondant à des besoins identifiés par une branche professionnelle ou, par le conseil d’administration d’un OPCO (opérateur de compétences).

Pour les demandeurs d’emploi

La POEC vise l’accès rapide à un emploi durable. Reconnue pour son efficacité dans l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi, elle a une durée de 400 heures maximum à temps plein ou à temps partiel, comprenant un temps d’immersion en entreprise ne pouvant pas dépasser 1/3 de la durée de la POEC.

Le dispositif étant initié par les OPCO, les branches professionnelles et les entreprises, il débouche sur des métiers dont les besoins en recrutement sont forts.

Pour les employeurs

Pour les employeurs, la POEC permet de sécuriser les recrutements en offrant au demandeur d’emploi une phase d’intégration progressive dans l’entreprise.

  • Les bénéficiaires

    Lorsque les besoins sont identifiés par une branche professionnelle, dans un accord ou à défaut par son OPCO de rattachement, la POE collective (POEC) permet à plusieurs personnes de bénéficier de la formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper ces emplois.

    Les personnes concernées :

    • Tous les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, indemnisés ou non.
    • Tout employeur ayant des besoins en termes de compétences.

    Les autres intervenants concernés :

    • Les branches professionnelles et les OPCO recueillent les besoins de leurs entreprises en matière de recrutement et compétences associées, et y répondent en mettant en place des actions de formation dans le cadre de la POEC.
    • Pôle emploi est associé en amont de la mise en place de la formation. Il oriente les demandeurs d’emploi dont le projet professionnel est validé, vers l’organisme de formation (devant être déclaré).
    • Pour les moins de 26 ans, la formation peut être réalisée par un centre de formation d’apprentis.
  • Quelles sont les démarches à accomplir ?

    La mise en œuvre d'une POEC se fait à l'initiative d'une branche professionnelle ou du conseil d'administration d'un OPCO, qui identifie des besoins en emploi non pourvus sur un secteur ou un territoire.

    • L’OPCO informe la direction régionale compétente de Pôle emploi de son projet de POEC.
    • Les deux parties définissent ensemble les procédures de mise en œuvre et signent un protocole opérationnel (une convention) qui identifie les actions de formation et précise les modalités de collaboration au niveau local.
    • L’OPCO communique à Pôle emploi les informations nécessaires à l’orientation des demandeurs d’emploi vers l’action de formation POEC.
    • La prescription de formation auprès du demandeur d’emploi est effectuée par le conseiller Pôle emploi.

    À l’issue de la formation, l’OPCO communique à Pôle emploi le bilan de la formation et la liste des placements réalisés en fin de formation et 3 mois après la fin.

  • Les formations éligibles

    Toutes les formations permettant d’acquérir les compétences requises pour occuper des emplois correspondant à des besoins identifiés par une branche professionnelle ou, à défaut, par le conseil d’administration d’un opérateur de compétences (OPCO).

  • Les frais et la rémunération

    La formation est gratuite (financée par Opcalia) pour le demandeur d’emploi qui a le statut de stagiaire de la formation professionnelle durant la formation.

    Si le demandeur d’emploi y est éligible, et sous réserve d’une convention de partenariat avec l’OPCO, Pôle emploi peut intervenir pour :

    • La rémunération du bénéficiaire : AREF (Aide retour à l’emploi-formation) si le demandeur est en cours d’indemnisation, ou RFPE (rémunération de formation).
    • Les indemnités de la POEC pendant le suivi de la formation.
    • Les frais annexes associés à la formation, sous certaines conditions.

    En fonction du secteur d’activité et de la taille de l’entreprise, des dispositions spécifiques peuvent être prévues par accord de branche ou accord interprofessionnel.